Feux de signalement

Le gouvernement se penche sur le signalement citoyen

Au détour de ma veille Twitter, je découvre un article de NextImpact titrant le gouvernement veut doter les citoyens d’applications de signalement !

Forcément, vu que c’est notre métier de proposer un outil de signalement et d’amélioration de la relation entre usager et collectivité, c’est le genre de sujet qui nous intéresse particulièrement à FixMaVille. Alors on lit, on suit le lien vers le rapport (p34 pour ce qui nous concerne le plus) de la réunion ministérielle en question et l’on découvre plusieurs choses :

 

Très positives :

  • Une incitation des communes à mettre en place des outils accessibles aux citoyens pour « signaler » ce qui ne vas pas
  • La prise en compte du numérique pour améliorer cette relation
  • La référence à des start-ups pour accompagner les collectivités (un pas vers un Small Business Act à la française)

 

Plus mitigées :

  • Aucune prise en compte de ce qui existe déjà … et oui, cher gouvernement, FixMaVille et ses quelques camarades de jeu existent déjà depuis quelques temps.
  • Un appel à projet pour identifier les acteurs « authentiques » certifiés, labellisés … Les start-ups peuvent être mises à contribution … ça veut dire quoi ça ? Que des grands groupes seraient les seuls à pouvoir le faire, en utilisant des bouts de compétences de start-ups ?
  • Les start-ups (SIC) devront accueillir un « jeune » … là je ne comprends plus du tout … je croyais que, nous autres start-ups, étions déjà des petites boites de jeunes … avec le double côté négatif de « petit » et de « jeune » …
  • Les communes seront accompagnées et formées … mais pas financées … ah si, par du « crowdfunding » …

 

Et puis arrive la massue :

 La première version de la solution numérique
de signalement d’incidents sera mise à disposition en septembre 2015 (objectif : 100 communes
concernées avant la fin de l’année)

 

De quoi parle t’on ? … D’une nouvelle version de nos applications de signalement qui fonctionnent déjà et qui devront être refaites pour rentrer dans le « timing » … du service « Officiel » édité par LE GRAND SELECTIONNE ?

 

Puis, fin de document … mi-2016, les solutions pouvant être généralisées seront identifiées … si je compte pas trop mal, mi-2016 = début de campagne présidentielle … donc rien ne se passe avant 18 mois … et nous, start-ups, officielles ou non, on fait comment entre temps … avec nos solutions qui n’ont pas été regardées par les rédacteurs de ce rapport.

 

Ah oui, j’ai une réponse : On continue à travailler avec les collectivités … et surtout, surtout, on n’attend pas !

 

Contactez nous pour en savoir plus sur comment mettre en place FixMaVille dans votre commune !

 

ps : partout autour de nous, on parle de démocratie participative, de co-création, de collaboration … chers grands élus, il serait temps de regarder (pour de vrai) ce qui se passe dans les territoires.

ps2 : on parle aussi beaucoup d’uberification … en référence à Uber qui révolutionne le secteur du taxi. N’est il pas temps, de regarder ce qui se fait plutôt que de rêver en prospectif ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *